La sélection "Un vin presque parfait"

Les concours et autres guides des vins sont souvent très élitistes. Les vins sont sélectionnés par des professionnels et s’adressent surtout à des amateurs avertis. Les terminologies employées sont très « oenologiques ». La ménagère ou le simple particulier en quête d’un Merlot, bon et pas cher, pour passer un bon moment avec ses amis, ou d’un Anjou Villages simplement fruité et abordable, ne savent pas quoi choisir.
Ils sont autant attachés à un produit en accord avec leur soirée, qu’au prix qui doit rester raisonnable. Mais aussi à l’aspect de la bouteille qui doit être séduisante.
Aucune sélection ne répond à ces trois attentes du consommateur.

Bonne qualité

Prix raisonnable

Belle présentation


"Un vin presque parfait" souhaite prendre en compte ces 3 critères. Comment ?

- En retenant la qualité d’un vin et en appréciant le travail qui été fait par le viticulteur tout au long de l’élaboration de son précieux breuvage. En dégustant, suivant les règles en vigueur chez les professionnels, et en notant les meilleurs vins dans chaque catégorie.
- En favorisant les vins ayant les meilleurs rapports qualité prix.
- En notant la présentation, parce que l’on préfère avoir sur table une jolie bouteille et pour récompenser l’effort de création fait par le producteur pour habiller son vin.


Un vin presque parfait

Comment établit-on le résultat final pour distinguer «Un vin presque parfait» ?

- 50% de la note proviennent de la dégustation et donc des qualités purement organoleptiques du vin, sans prise en compte d’autres critères.
- 25% de la note sont donnés par le prix, c'est-à-dire par rapport à la moyenne du marché pour des vins identiques.
- Les 25% restants sont attribués à l’attractivité et à la satisfaction de découvrir un bel habillage.


Quel sont les jurys et comment sont-ils composés ?

Le professionnalisme de la dégustation est assuré par :

Fabrice Sommier, Meilleur Ouvrier de France Sommellerie 2007 (découvrir son profil)

Il établit la grille de notation, s’assure du bon déroulement de la dégustation dite « à l’aveugle », c'est-à-dire que les bouteilles sont cachées à la vue du dégustateur. Chaque juré note les qualités intrinsèques du vin dans sa catégorie (même appellation, même millésime). Il note le plaisir que prendra le consommateur à goûter le vin.
Chaque table comprend au minimum 3 dégustateurs dont 2 professionnels et 1 oenophile averti ou une personnalité appréciant le bon vin.
La note attribuée au prix de vente consommateur est calculée par l’ordinateur. Elle est donc objective par voie de conséquence.Enfin chaque dégustateur se transformera en acheteur potentiel et notera individuellement l’attractivité de la bouteille et son originalité, en prenant surtout en compte le plaisir qu’il aurait à la mettre sur sa table. L’habillage doit être valorisant, sympathique et sécurisant.
Tous les vins obtenant une notation les classant en tête de leur série seront reconnus comme étant «Un vin presque parfait» et pourront se démarquer en utilisant le trophée.

dégustation à l'aveugle